www.industrie-afrique-du-nord.com
Rockwell Automation News

Quatre questions à se poser avant de mettre en œuvre une stratégie d'analyse des données

Identifiez les problèmes qui entravent vos activités de production agroalimentaire afin d'augmenter la productivité.

Quatre questions à se poser avant de mettre en œuvre une stratégie d'analyse des données

La pression sur les prix, l'évolution de la demande des consommateurs, la hausse des coûts et une rude concurrence comptent parmi les enjeux stratégiques et financiers auxquels sont confrontés les industriels du secteur agroalimentaire.

Sans une compréhension approfondie et une vision détaillée de son activité, il est difficile de concrétiser les objectifs d'amélioration de la productivité. Certains problèmes et pertes peuvent passer inaperçus et avoir des conséquences coûteuses, tout en étant longs à corriger.

Les technologies avancées, telles que l'analytique, permettent de détecter les problèmes et les obstacles qui entravent au quotidien le bon fonctionnement des infrastructures de production pour améliorer, in fine, la capacité, la productivité et le rendement. Mettre en œuvre une solution d'analytique peut sembler complexe. De nombreuses questions se posent en matière d'infrastructures, de systèmes et de données.

Pour ceux qui souhaitent s'aventurer dans le monde de l'analytique, voici les 4 questions à se poser.

Quels sont les problèmes de production ?
Ces problèmes concernent-ils la capacité, le rendement ou la productivité en général ? Les outils d'analyse peuvent s'avérer très utiles pour améliorer ces paramètres et d'autres aspects de l'activité.

Si une entreprise ne parvient pas à identifier clairement les difficultés présentes au sein de son site de production, elle doit pouvoir s'appuyer sur l'expertise d'un prestataire externe pour mener à bien cette première étape cruciale. Ainsi, le producteur de bourbon Jim Beam, conscient qu'il existait une marge d'amélioration pour son activité, a travaillé en collaboration avec divers partenaires technologiques pour déterminer comment mettre à profit les possibilités existantes. Après une étude approfondie de l'usine, ils ont établi une stratégie d'analyse appropriée afin de résoudre des problèmes dont l'entreprise n'avait pas même conscience.

Cette solution a permis de moderniser différentes sections de la distillerie de Clermont, dans le Kentucky (US), ce qui a généré une baisse de 60 % de la variabilité, tout en optimisant le rendement et en maintenant les certifications et les normes de qualité. Collaborer avec un partenaire technologique qui comprend les processus de fabrication et le secteur d'activité est gage d'une meilleure approche analytique.

Votre infrastructure est-elle connectée et sécurisée ?
L'infrastructure de l'usine est une pièce importante du puzzle lors de la mise en œuvre d'une solution d'analyse. Un degré de connectivité adéquat facilite le partage des informations. Les machines connectées à un système de gestion de la production (MES) sont généralement capables de partager des données avec une plate-forme d'analyse. Cependant, si l'usine ne dispose pas d'infrastructure réseau ou est dotée de technologies obsolètes, la mise en œuvre d'une stratégie d'analyse risque d'être bien plus compliquée.

Second point à évaluer : l'approche en matière de sécurité des données. Les outils d'analyse offriront certes des données précieuses, mais davantage de données et de connectivité implique également davantage d'occasions pour des tiers d'y accéder. Une approche holistique en matière de sécurité (physique et cyber) s'avère la plus pertinente et efficace pour la mise en œuvre d'une solution d'analyse.

Quel est le retour sur investissement des technologies IoT ?
Le calcul du ROI est l'une des problématiques majeures pour les industriels de l'agroalimentaire ! Il est possible de répondre à cette question en commençant par un projet ciblé, puis en évaluant les améliorations obtenues dans ce domaine avant d'en étendre l'application à d'autres secteurs de production ou d'autres infrastructures.

Mais qu'est-ce qui doit être mesuré ? Comment mesurer le succès ? Il peut s'agir, par exemple, d'une augmentation de X % de la capacité, de la productivité, voire du rendement. Quelles que soient les mesures utilisées, il est nécessaire de fixer des échéances pour le retour sur investissement. Suivant la complexité de l'activité, des perspectives solides commencent généralement à apparaître entre trois et douze mois.

Au terme du projet, les premiers résultats de la solution d'analyse conditionneront les prochaines étapes à fixer avec le partenaire pour étendre le système

Par où commencer ?
Décider où mettre en œuvre le premier projet d'analyse n'est pas chose aisée. Il est toutefois crucial de faire le bon choix en sélectionnant un secteur, une ligne de production ou une usine pour cette application initiale. Le choix peut s'orienter, par exemple, vers le secteur présentant les coûts de production les plus élevés, celui qui rencontre le plus de problèmes ou bien celui qui a le plus fort impact sur la rentabilité.

La répétabilité de la mise en œuvre doit également être évaluée. Une ligne de production aux caractéristiques uniques peut présenter des avantages ponctuels, mais elle n'offrira pas les mêmes possibilités d'évolution constante qu'un secteur de production commun à tous les sites de fabrication.

Devenir analytique : les outils d'analyse peuvent apporter la solution à des problèmes dont l'entreprise ne soupçonnait pas l'existence sur ses lignes de production. Une première étape intéressante peut consister à d'abord prendre en charge les problèmes d'infrastructure et de sécurité, puis à mettre en œuvre un projet ciblé afin d'accroître la capacité, la productivité et le rendement.

www.rockwellautomation.com

  Demander plus d’information…

LinkedIn
Pinterest

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)