MEDIAWORLD

IIOT ET PRODUCTION : L’EUROPE AUX AVANT-POSTES

Le vieux continent est un pionnier en matière de mise en œuvre de l’Internet industriel des objets (Industrial Internet of Things, IIoT), ou de l’Industrie 4.0 comme les Allemands préfèrent l’appeler : en effet, les entreprises européennes investissent davantage dans les technologies IoT que leurs homologues américaines. Dans la dernière version de son guide semestriel des dépenses liées à l’Internet des objets dans le monde, IDC prévoit que l’investissement total dans les solutions IoT en Europe augmentera de 19,8 % en glissement annuel pour atteindre 171 milliards de dollars en 2019. Au sein de ce montant, la part de la production discrète est de 20 milliards de dollars, qui peut être attribuée à l’IIoT.

MEDIAWORLD

Automatismes pneumatiques : polyvalence, attractivité, réduction des coûts et… ouverture vers le 4.0

La sécurité, les faibles coûts d’exploitation, la simplicité de déploiement et la rentabilité sont quelques-unes des principales raisons pour lesquelles de nombreux sites de production dans le monde entier privilégient l’automatisation pneumatique. Il faut dire, que les constructeurs n’ont jamais ménagé leurs efforts pour améliorer continument cette technologie, allant maintenant jusqu’à contribuer largement à la migration des automatismes vers l’Industrie 4.0.

MEDIAWORLD

La voiture électrique freine la croissance du secteur de la machine-outil

Au salon EMO 2019, point de rencontre international du secteur de la machine-outil, l’accent a été mis sur les innovations et les nouveaux développements. Un autre sujet a cependant également été abordé : la tendance à l’électromobilité. Car l’industrie automobile est un marché captif, et les véhicules 100% électriques comportent beaucoup moins de composants dans leur chaîne de traction : autrement dit, le secteur de l’usinage verra sa part de marché chuter en conséquence. Selon le cabinet de conseil en management Porsche Consulting, il faut s’attendre dans diverses branches industrielles à des pertes considérables qui fragiliseront également la croissance de l’ensemble du secteur de l’ingénierie mécanique à partir de 2030.

MEDIAWORLD

Avec l’essor de l’industrie 4.0 et de l’internet des objets, les possibilités des capteurs intelligents se multiplient

Depuis toujours, les capteurs occupent une place de choix dans les usines de fabrication et de transformation. Le phénomène a pris de l’ampleur ces dernières années. Avec leurs fonctionnalités poussées, leur souplesse et leur compacité, les capteurs intelligents jouent un rôle essentiel dans l’Industrie 4.0 et l’Internet des objets. Contribuant à renforcer la productivité des ressources au cœur de la machine, ils sont synonymes de rentabilité accrue pour l’utilisateur.

Rejoignez nos 15 000 followers (pour IMP)